RĂ©ussir votre vigne : Guide Ultime pour bien planter !

  • Monday, Oct 4, 2021

C’est un plaisir de cultiver dans son jardin des arbres fruitiers afin de profiter en été ou en toute saison de délicieux fruits frais « faits maison ». Parmi les arbres à fruits souvent plantés dans le jardin figure la vigne. Cette dernière est une plante très appréciée pour ses fruits, sa facilité de plantation et d’entretien. Découvrez le guide ultime pour réussir la plantation de la vigne.

Comment planter un pied de vigne dans son jardin ?

La vigne est une plante essentiellement cultivée pour ses fruits délicieux. Certaines espèces de vigne (ex. : vigne du coignet) peuvent être utilisées comme éléments décoratifs. Les pieds de vigne se plantent très facilement. Tout d’abord, veuillez choisir un emplacement bien drainé, car l'excès d’humidité peut rapidement tuer la plante. Ensuite, vous devez nettoyer les mauvaises herbes du lieu. Veillez à conserver un espace libre de 2 à 3 m autour du pied à planter. Ceci est important pour le développement futur de la plante.

Lorsque l’endroit est bien préparé, vous pouvez creuser un trou de 30 cm de profondeur et de diamètre. Ce dernier va servir à recevoir les racines ou la motte de votre pied de vigne. Arrosez ensuite avec de l’eau le fond du trou. Versez un peu de compost mélangé avec de la terre dans le trou. Si vous ajoutez uniquement du compost, les racines de plante risquent d’être brûlées. Par ailleurs, vous pouvez ajouter au mélange (terre + compost) et quelques engrais bio si le sol est très pauvre.

Pour mettre en terre votre pied de vigne, couper un peu les racines si elles sont trop longues. Si le pied est en motte, il est conseillé d’ouvrir son bas pour que les racines soient bien étalées dans le trou. Après avoir mis le plant dans le trou, rebouchez-le avec de la terre. Toutefois, il faut veiller à ce que le point de greffe soit à 3 ou 4 cm du niveau du sol. Un arrosage immédiat sera très utile pour le pied nouvellement planter.

Enfin, vous pouvez installer un tuteur à votre plant dès que celui est mis à terre. Il est vivement recommandé de protéger la plante contre les lapins et mammifères qui peuvent déranger les feuilles de la vigne.

Quand planter un pied de vigne ?

La vigne encore appelée treille se plante généralement de novembre à mai. Dans tous les cas, il faut veiller à ce que la plantation ne s’effectue pas dans une période de gel. Pour que votre plante ne souffre pas de manque d’humidité surtout dans sa première année, il faut la planter en début de période. Pendant l’hiver, veillez à protéger votre jeune plant avec de la paille. Vous pouvez également faire un buttage.

Lorsque votre plant est à racines nues, il est préférable de faire la plantation à partir de la deuxième quinzaine du mois de mars. Si c’est un plant en motte, la période de plantation importe peu. N’hésitez pas à mettre à terre votre plant dès novembre.

Par ailleurs, la région où vous souhaitez faire la plantation de votre pied de vigne peut faire varier les dates de plantation. En effet, au nord de la France, il est conseillé de planter la vigne en mars ou en avril. Au sud, vous pouvez le faire bien avant le mois de mars. Le plant devra être mis à terre dans un endroit à l’abri des courants d’air souvent porteurs de gelées.

Comment s’occuper de la vigne ?

De la manière dont il faut être patient pour décrocher le jackpot sur une machine à sous sur le thème de vin par exemple, il en est de même avec la plante de vigne. Ici il faudra être patient en lui offrant un entretien très régulier pour qu'il soit productif. Les opérations d’entretien de la vigne sont récapitulées dans le tableau suivant :

``````

Opérations d’entretien

Objectifs

Ébourgeonnage

  • Éliminer le surplus de pousses

Pincement

  • Limiter la croissance en longueur des sarments
  • Avoir plus de fruits
  • Éliminer les vrilles sur les sarments fructifères

Palissage

  • Aérer les grappes et leur permettre de profiter du soleil
  • Permettre aux fruits d’être en forme

Effeuillage

  • Éliminer les feuilles non actives
  • Aérer la plante de vigne
  • Ensoleiller les grappes

L’ébourgeonnage de la plante de vigne consiste à éliminer les surplus de pousses. Normalement, chaque courson de la plante ne doit avoir que deux bourgeons : celui fructifère et son remplaçant. Si vous voyez plus, sachez que c’est une pousse en excès. Coupez également à ras tous les rejets de la vigne ayant entre 6 et 10 cm de longueur.

Le pincement de la vigne doit être effectuée après la floraison pour les sarments remplaçants. Ces derniers deviennent plus vigoureux. Les sarments fructifères doivent être pincés avant la floraison légèrement (à deux feuilles) au-dessus de la deuxième grappe. Comme cela, ils donneront plus de fruits. N’oubliez pas d’éliminer les vrilles qui peuvent se développer sur les sarments fructifères.

Lorsque les pousses sont palissées, elles profitent bien du soleil. Premièrement, il faut palisser les fructifères pour que les fruits soient bien en forme. Ensuite, il faut bien adapter la position des remplaçants afin qu’ils ne viennent pas déranger les grappes de fruits exposés au soleil.

L’effeuillage a lieu généralement en fin d’été et consiste à enlever toutes les feuilles qui cachent les grappes de raisins. Toutefois, l’opération doit être effectuée de façon progressive et non d’un coup. Les fruits de raisins (dont l’épiderme est très fin) peuvent se brûler en cas d’exposition brutale aux rayons solaires.

Quand et comment tailler la vigne ?

Pour obtenir une bonne production de la vigne, il est très important de la tailler. Généralement, la taille se fait en février ou en mars. Vous devez le faire au début du printemps pour éviter un écoulement de serve au niveau des coupes. L’écoulement a pour conséquence d’affaiblir la plante de vigne.

Identifier les bourgeons stériles et non stériles

Tous les bourgeons de la vigne sont semblables. Ce n’est pas le cas de la plupart des arbres à fruits. L’emplacement du bourgeon sur le sarment définit la stérilité de ce dernier. Sachez que les bourgeons se trouvant à l’extrémité ou à la base sont rarement fructifères.

Tailler le sarment latéral

En fonction de la variété, il faut tailler le sarment latéral se trouvant au-dessus du 2e, 3e ou 4e bourgeon. L’opération doit se faire dans la première année. Comme cela, vous êtes sûr d’avoir un sarment fructifère et un remplaçant.

Tailler les sarments les années à venir et rajeunir la vigne

Chaque année, il faut tailler les sarments ayant porté des grappes de raisins et les sarments remplaçants de la même manière.

Pour rajeunir votre plante après des années de production, il suffit de tailler les bois situés au-dessus d’une jeune pousse provenant de la branche principale de la plante. Vous pouvez également faire une taille sévère à la base d’un sarment ancien.